Les cycles de pleine conscience pour enfants et adolescents

Membre de l’AME (Association pour la Méditation dans l’Enseignement) et formée au programme PEACE (Pratique de la Présence, de l’Ecoute, de l’Attention et de la Concentration dans l’Enseignement), je suis également en cours de certification à l’UCL pour l’obtention du certificat universitaire en « Animation de groupe basée sur la pleine conscience pour l’enfant et son entourage ». Personnellement convaincue de la richesse de cette approche, j’ai à cœur de transmettre les outils de la pleine conscience autour de moi.41913187_729516294063607_2567643810188230656_n

Enseignée aux adultes dans des cycles de 8 semaines (généralement en 8 séances hebdomadaires de 2 à 3 heures), la transmission de la pleine conscience aux plus jeunes se doit d’être adaptée à ce public et de tenir compte de l’âge, du profil et de la taille du groupe. Voici cependant quelques formules courantes à titre d’exemple.

Différentes formules

20190212_161848

  • Des cycles de 9 séances hebdomadaires d’1h30 en petits groupes d’enfants ou d’ados : dans votre école ou en privé (chez Pause Turquoise ou ailleurs).
  • L’implémentation du programme PEACE (Pratique de la Présence, de l’Ecoute, de l’Attention et de la Concentration dans l’Enseignement) au moyen d’interventions dans votre classe. Idéalement deux séances hebdomadaires (d’une durée de 15 à 45 minutes) durant 10 semaines.
  • De multiples adaptations de ces deux programmes en fonction de vos besoins et possibilités.

Une approche et des objectifs communs

Quelle que soit la formule retenue, la découverte de la pleine conscience consiste en une approche expérientielle et progressive. Les activités et leur durée sont bien entendu adaptées à l’âge des participants.

A travers des jeux, des mouvements corporels, des exercices de respiration et de pleine conscience, des méditations guidées et des temps d’échange, l’enfant/le jeune va

  • apprendre à s’arrêter et se poser ;
  • s’entraîner à porter son attention sur sa respiration ;
  • se reconnecter à son corps ;
  • prendre le temps de ressentir ce qui se passe en lui ;
  • entraîner son attention afin d’être présent à ce qui se passe ici et maintenant ;
  • s’interroger sur ses réactions automatiques en situation de stress ;
  • apprendre à observer ses pensées sans s’identifier à elles et sans les juger ;
  • apprendre à accueillir ses émotions quelles qu’elles soient ;
  • pratiquer le recul et l’ouverture ;
  • cultiver un regard amical et bienveillant envers lui-même et envers les autres.20190205_135422

Vous avez des questions ou un projet en lien avec la pleine conscience ? Contactez-moi!